Comment créer un nouveau monde, partie 1.

Je venais de m’assoupir sur le canapé. Évidemment, lorsque fiston a vu que je n’utilisais pas mon ordinateur, il n’a pas raté l’occasion de me lancer cette phrase, exprimant l’urgence de la situation : Papa, j’ai besoin de créer un nouveau monde !

Il faut se demander ce qu’un petit bonhomme de 7 ans peut bien pouvoir créer comme monde ! Évidemment, il s’agit d’une application sur ordinateur, Minecraft pour ceux qui n’ont pas d’enfant. Il s’agit d’un jeu où la première action à faire est de créer un monde et tu le modifies comme tu veux. Il y a des dangers, tu peux mourir ou ton monde peut disparaître si tu ne t’en occupes pas. Il y a des trucs à savoir, ce que j’ignore complètement, pour pouvoir réussir à conserver ton monde et survivre. Fiston a même un livre qui te dit comment faire et quels mondes créer pour continuer à jouer. C’est un livre qu’il conserve précieusement et chaque soir, il s’assure qu’il est bien sur sa tablette à côté de son lit. C’est sa bible !

Donc en me faisant réveiller de cette façon, la première idée qui m’est venue a été de me demander où il avait bien pu aller chercher cette expression. Surement pas de mon site où le leitmotiv est « Des idées pour créer un monde ! »

Lorsque je cherchais une thématique, je tournais autour des mots « idées » et « monde ». Je trouvais que l’expression « des idées pour changer le monde » était superbe et définissait bien ce que ça veut dire, mais mes recherches sur Internet me donnaient des résultats très significatifs. L’expression était prise et bien utilisée. Bravo pour eux… tant pis pour moi. J’arrivais trop tard. Il restait tout de même plusieurs autres alternatives où finalement, celle que j’ai choisie était bien disponible. De plus elle définissait encore mieux ma thématique.

La deuxième question que je me suis posée était de définir la direction que j’étais pour prendre.

Qu’as-tu fait de créatif aujourd’hui ?

C’est évidemment une question que je me pose régulièrement. Mais pour aller un peu plus loin dans le processus, je la positive, et l’impérative, en « Sois créatif ! » Cela devient davantage une motivation, un encouragement à le devenir, tout en se poussant un peu dans le dos pour ne pas tomber dans la facilité et le contentement d’un « c’est bon comme ça, pas besoin de trop se forcer ! »

J’écris souvent sur la créativité et pourtant, on dirait qu’il faut encore décortiquer le mot, le principe, l’idée de ce qu’est la créativité.

La créativité n’implique pas que l’écriture, mais englobe tout un processus qui se déroule dans le quotidien. En fait la créativité touche plusieurs domaines que ce soit en art comme la danse, le dessin, la peinture, la sculpture, la photographie et la musique qui sont des domaines particulièrement demandant au niveau créatif; la littérature comme on l’a si bien démontré mais qui inclut aussi les articles pour journaux et magazines, les émissions de télévision et le cinéma; la cuisine en offrant différentes recettes; dans l’apprentissage; les vêtements et la mode; les technologies de pointe avec la panoplie d’appareils électroniques comme cellulaire, ordinateur et tablette; les transports privés et en commun comme l’automobile, l’autobus, le train, le navire et l’avion; le domaine scientifique où la créativité est mise à rude épreuve mais est tout autant essentielle; en relations internationales d’où la résolution de conflit, de guerres et d’animosités qu’elles soient religieuses, de couleur de peau ou de possession de territoires; la formation personnelle; les jeux électroniques; les exercices physiques; et les loisirs qui sont déjà en grande partie créatifs. Ceci n’est qu’une courte liste où la créativité peut avoir une grande influence afin d’y redonner un nouveau souffle, une nouvelle énergie, de permettre une autre façon de voir sur la vie qu’est la nôtre.

Dans chaque domaine, ces possibilités de devenir créatif sont énormes. Nous sommes rendus, en tant qu’être humain, à une croisée de chemins. Ou nous survivons ou nous disparaissons. Évidemment, nous voulons survivre mais pour cela, nous devons devenir créatifs dans nos entreprises, dans notre société et dans notre vie. Cette créativité se veut pratique, concrète, en posant des gestes dès maintenant. Créons un monde à notre image et ressemblance. Changeons notre façons de voir les choses et surtout, oublions ce qui a servi de base pour bâtir notre mode de vie, c’est rendu dépassé. Comme mon fils, as-tu ta « bible » pour pouvoir créer un monde où tu pourras survivre, continuer à jouer et même gagner ?

Sois créatif !

À suivre.

ps. Mes articles sont un peu plus courts car je suis en production sur mon nouveau livre.

Laisser un commentaire