Concours littéraire: semaine 8

Concours littéraire: semaine 8

Bonjour à toi ! Cette semaine, le compteur Word affiche 39, 782 mots. Je suis à la moitié de l’écriture… enfin presque. Il va falloir que j’augmente la cadence, mais je vois le bout du tunnel. Il est encore loin mais il faut continuer.

Si tu viens d’atterrir sur ma page, je te raconte en bref les raisons de ce bouquin. Je voudrais participer à un concours littéraire. Aucun sujet n’est requis sauf celui d’écrire un roman. Clique sur le lien pour en savoir davantage ou si tu veux y participer. Il te reste encore assez de temps pour démarrer ton projet de livre, le terminer et le livrer avant la date d’échéance du 31 août 2017.

COMPTE-RENDU

Pour revenir à la production écrite, j’ai finalisé la question « relation amoureuse ». Je l’avais laissée « mijoter » et ça a porté fruit. J’avais pensé à un personnage en particulier pour voler le coeur de l’héroïne, car tous les autres n’étaient que des moins que rien, en tout cas, à ses yeux. Bref, ça a marché. Il faut dire que ce jouvenceau n’est pas en reste quant aux qualités et à sa façon de voir les choses. Il saura bien mener cette partie de l’aventure, quoiqu’il se soit prononcé que vers la fin de l’histoire. On verra où ça va mener. Je continue de porter attention à ses faits et gestes!

Comme je te racontais la semaine dernière, la fin s’est prolongée encore… comme quoi créer des personnages n’est pas une mince affaire. Il faut vivre avec eux et supporter leur caractère. Si tu crées des personnages, organise-toi pour les faire dociles, ce sera plus facile pour raconter l’histoire à ta façon. Donc la fin n’est pas la fin mais on dirait que les personnages ont planifié eux-même le coup de l’accordéon. Et à ce rythme, la « fin » va commencer vers le milieu du bouquin. Je ne suis pas sorti de l’auberge comme dit le dicton. J’ai encore du pain sur la planche (autre dicton) pour terminer ce roman.

MA GESTION DE TEMPS

J’ai eu une autre semaine chargée. Quand je dis « chargée », cela implique non seulement la production écrite , mais le travail, les autres articles à écrire, l’étude (qui impose plusieurs heures par semaine), la famille, les enfants et les autres trucs à faire comme ouvrir un compte Pinterest. Si ça te dis d’y jeter un coup d’oeil, clique ici. Ceci veut aussi dire que j’ai terminé de scanner mes photos de mes toiles et de les ajuster dans Photoshop. Elles sont toutes dans le compte Pinterest, mais sur ce site, elles n’ont pas été ajustées et il en manque quelques-unes. Si tu viens faire un tour sur ma page Facebook, j’en ai déjà publiée une. C’était un projet que j’avais en tête depuis très longtemps. C’est finalement fait. Le moment n’en était pas un idéal vu la production écrite, mais si je ne le fais pas maintenant, quand alors? Je suis toujours très occupé.

J’ai aussi terminé officiellement la nouvelle que j’avais commencée. L’avoir laissée « dormir » fut profitable. J’ai réécrit la fin 3 fois, ajusté d’autres phrases décrivant l’histoire et quelques dialogues. Je l’ai envoyée. Elle est partie. La date de tombée est le 30 juin. C’est parfait. Je suis dans les délais (à deux jour près). Vive Internet! Je n’aurais pas pu l’envoyer par la poste et m’assurer qu’elle serait arrivée à temps à moins de l’avoir postée il y a 2 semaines au moins. Quant aux mots, la limite est 2500. Selon Word, j’en ai 2500. Vive les ordinateurs! Ça empêche d’avoir à compter, re-compter et re-re-compter la quantité de mots écrits! Je te laisse savoir lorsqu’elle sera publiée.

Bon, je dois filer. J’ai plein d’autres trucs à faire. Je reviendra la semaine prochaine. Je crois que je vais sauter par-dessus l’écriture de l’article promis car je dois réellement me concentrer sur mon roman.

Je te laisse là-dessus. Sois créatif dans ta semaine.

Laisser un commentaire